Peut-on attraper la rage en France ?

La réponse est oui. Bien que la rage fût éradiquée dans les années 70, un cas isolé est réapparu en mai dernier dans le département de la Loire.

La rage est une maladie virale qui se transmet au travers de la salive de l’animal atteint et qui peut contaminer n’importe quel mammifère, l’homme inclut. Suite à la contamination, la période d’incubation peut être de plusieurs jours voir plusieurs mois, mais une fois que les symptômes font leur apparition, la probabilité de survie est très réduite.

Aux États-Unis, un traitement a été découvert en 2004 suite à la contamination d’une adolescente. Ce traitement combine plusieurs médicaments qui entrainent un coma induit. Cet arrêt de l’activité cérébrale permet au cerveau de supporter les dysfonctions dérivées du virus jusqu’à ce que l’organisme soit capable de s’en remettre. Ce traitement se nomme le protocole de Milwaukee.

La rage dans le monde

vautourLa majeure partie des décès produits par la rage ont lieu en Asie et en Afrique, l’Inde étant le pays le plus touché à cause du nombre de chiens errants qui ne cesse d’augmenter suite à la disparition des vautours à la fin des années 90. La disparition des vautours a provoqué une augmentation du nombre de rats et de chiens sauvages qui formaient leur alimentation principale. Les maladies comme la rage, l’anthrax (ou maladie du charbon) et la peste noire. La mort des vautours provoquée par un médicament anti-inflammatoire utilisé sur les bovins pour traiter l’arthrite, a provoqué la plus grande crise sanitaire du continent indien et probablement du monde. Les cas de rage dérivés de la disparition des vautours ont causés chaque année plus de 30000 morts en Inde, 70% étant des enfants.

La disparition des vautours par intoxication au diclofénac s’étend également en Afrique et aux alentours. Et si les vautours disparaissent totalement ?

La rage en Europe

poster-cuarentena-213x300La disparition des loups au cours des siècles derniers a permis à l’Europe de vivre sans rage pendant plusieurs années. La rage n’avait pas totalement disparu, la preuve lorsque la Russie introduisit le chien viverrin ou tanuki dans l’industrie pelletière. Cet animal de la famille des canidés est originaire du Japon et de la Chine. Quelques exemplaires réussirent à s’échapper des élevages de peau et s’installèrent dans tout l’Est Européen devenant de nos jours, le principal porteur de la rage de ce continent. On sait également que le chien viverrin a également colonisé certaines régions de France et Suisse. Très vorace, ce petit canin fait partie des espèces envahissantes qui mettent en risque l’écosystème et la santé publique.

La rage en France

Bien que la rage ait de nos jours disparut en France, mis à part le cas du Bull Terrier de mai 2015, cette maladie est toujours d’actualité. Depuis des années, les chiens doivent être impérativement vaccinés annuellement, ce qui permet d’éviter la contamination et la Vacunas-en-perros-300x199réapparition de cette terrible maladie. Mais il est de plus en plus difficile de convaincre les propriétaires de chiens de vacciner leurs animaux contre une maladie post-guerre. Tout le monde est conscient de l’importance du vaccin contre le rhume des chiens ou la parvovirose canine, mais la rage… Si la rage n’existe plus en France… ! Ce n’est pas parce que la rage n’existe plus en France que le risque de contamination a disparu. La globalisation, qui nous a apporté tant de bonnes choses, est également responsable du va et vient de personnes, animaux et marchandises comme jamais ; les maladies n’ayant pas de frontière. C’est pourquoi les vaccins sont très importants.

Si cet article vous parait intéressant, n’hésitez pas à le partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>