Les petits chiens sont-ils réellement plus ⚠/☔⚡ que les grands ?

L’autre jour nous étions assis avec des amis à une terrasse, savourant les derniers rayons de soleil de l’été et regardions les gens se promener. Beaucoup de personnes passaient devant nous et à un moment donné, une dame promenant un chihuahua s’approcha sur notre gauche. Il ne devait pas mesurer plus de 25 cm de hauteur, et avait une démarche et une énergie digne d’un dogue. À ce même moment, un jeune promenant un superbe labrador apparut sur notre droite. Dès que le chihuahua s’aperçut de la présence du labrador, il se transforma en un monstre. Il ne lui manquait plus que de la mousse sortant de la bouche, la colère provoquée par le labrador étant tellement intense. Il tirait sur la laisse, grognait et aboyait comme s’il était possédé, alors que le labrador l’ignorait. Réellement, je pense que le labrador ne le voyait même pas. La dame du finalement prendre le petit énergumène dans les bras pour pouvoir continuer sa route. À ce moment-là, une personne assise à la table à côté commenta « ces petits chiens, toujours aussi agressifs ». Mais ces chiens de taille miniature sont-ils réellement plus agressifs et anxieux que les autres ?

aggressive_dog_s1Pour analyser ce stéréotype, la Faculté Vétérinaire de Vienne réalisa en 2010 une étude menée par la Docteur Christine Arhant. L’étude consistait à poser jusqu’à 237 questions à 1276 propriétaires de chiens.

Pour obtenir des statistiques, les chiens furent divisés en 2 groupes : ceux qui pesaient plus de 20 kilos et ceux qui en pesaient moins. Les questions posées aux propriétaires portaient sur le comportement et l’obéissance, si le chien obéissait directement, s’il était attentif à son maître, s’il apprenait facilement de nouveaux ordres, s’il tirait sur sa laisse lors des balades, etc.
Dans un deuxième temps, l’étude porta sur le niveau d’excitation et nervosité de l’animal. Dans ce cas-là, les questions étaient du genre si le chien grognait ou aboyait sur les autres chiens ou personnes, si il se battait ou attaquait facilement ou s’il devenait agressif au moment des repas.
L’étude se centra ensuite sur le niveau d’anxiété du chien, se penchant plutôt sur des données telles que leur réponse face à des bruits intenses comme les feux d’artifices ou sirènes, ou s’ils avaient peur de certaines personnes ou objets.

agress3Cette étude cherchait à savoir si ces comportements typiques des petits chiens étaient d’origine génétique ou environnementale ou s’ils étaient provoqués par les circonstances individuelles. Cette étude prouva, à la grande surprise de beaucoup, que ces comportements caractéristiques des chiens de petite taille, provenaient dans la majeure partie des cas, de la mauvaise éducation reçu par leur maître.

Les propriétaires des chiens de petite taille n’ont pas les mêmes relations et échanges avec leurs chiens que les propriétaires de chien de grande taille ; et les résultats se ressentent dans le comportement de ces animaux. Le propriétaire d’un berger allemand par exemple, n’oublie jamais pendant son éducation, que si son chien attaque une personne ou un autre chien, il peut réellement lui faire mal, et éduque donc son chien consciencieusement. Il fera tout son possible pour que son chien soit obéissant, calme et non agressif envers d’autres chiens ou personnes. Le propriétaire d’un chien de grande race recherche un véritable compagnon et l’éduque méticuleusement. D’un autre côté, les propriétaires de chiens de petite taille ont tendance à les surprotéger et à mal les éduquer, comme s’il s’agissait d’un enfant capricieux. Au final, ce n’est pas grave qu’un chien de 3 kilos soit agressif et cela peut même paraître amusant.

Nous rencontrons cette situation continuellement autour de nous. Les chiens de petite taille agressive-dogsont généralement les rois de la maison et leur propriétaire sont à leur service. Ils peuvent devenir agressifs et montrer les dents lorsqu’on essaye de les faire descendre du canapé ou lorsqu’on s’approche d’eux lorsqu’ils mangent. Les chiots ont des comportements qui peuvent nous sembler adorable lorsqu’ils sont petits, mais devenir de véritables problèmes à l’âge adulte. Lorsque les chiots grandissent en meute, ils apprennent vite qu’il existe une hiérarchie, et trouvent peu à peu, leur place sur l’échelle sociale, se battant pour monter ou défendre leur position, ou bien, acceptant leur position de soumis selon leur caractère. Dans nos maisons, la réaction est la même.

Bien les éduquer et les dresser est la responsabilité de leurs propriétaires pour obtenir des animaux équilibrés et heureux.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager.

www.theyellowpet.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>