Fausses idées sur le comportement canin (I)

Les problèmes de comportement sont la principale cause d’abandon et sacrifice d’animaux de nos jours, et beaucoup de vétérinaires qui décident le destin de ces animaux n’ont pas, ou très peu, d’expérience en comportement animal. Pour expliquer les choses plus en profondeur, le domaine vétérinaire est rempli de mythes et croyances sur le comportement animal ayant très peu de bases scientifiques. Si un étudient qui fait médecine vétérinaire a vu son grand-père dog-and-watermettre de l’huile de voiture sur son chien pour soigner la gale, il comprend tout de suite que cette pratique n’est pas la plus adéquate et apprend à traiter cette maladie selon les dernières découvertes. Cependant, ce même étudient peut entrer à la fac en ayant entendu dire que mettre le museau d’un chien dans ses excréments est une bonne manière de le dresser et de lui faire comprendre les choses, et personne ne lui apprendra les possibles dangers liés à cette technique. Une étude récente montre que 31,8% des maîtres de chiens pensent que mettre le museau de leur chien dans ses excréments est une technique appropriée pour dresser l’animal, bien que l’évidence scientifique prouve que cette technique est aussi inefficace qu’appliquer de l’huile de voiture pour traiter la gale.

Dans cet article, nous parlerons de plusieurs mythes et idées reçues sur le comportement canin, ainsi que de concepts erronés qui peuvent augmenter les risques que votre animal développe des problèmes de conduite et finisse abandonné ou euthanasié.

Fausse idée nº1 : “Les chiots ne doivent pas entrer en contact avec d’autres chiens avant d’avoir reçu tous les vaccins sinon ils pourraient attraper des maladies.”

Malgré la grande quantité d’études qui montrent les bénéfices d’une socialisation précoce et adéquate et la prolifération des centres d’entrainement pour chiots, beaucoup de vétérinaires pensent que ces cours ne sont pas sûrs et peuvent être dangereux pour la santé de leurs patients. Ces entraînements ont généralement lieu en intérieur, les zones étant plus faciles à Children-and-Dogs5-300x202désinfecter, et ils sont normalement réservés à des chiots du même âge et ayant reçu les mêmes vaccins, évitant ainsi la prolifération de maladies.

Les chiens sont plus aptes à former de nouvelles relations avec des membres de leur même espèce ou autres et de s’adapter aux stimulus de l’environnement pendant cette période de socialisation, qui est généralement de 4 à 14 semaines. Pendant cette période, les chiots commencent à sursauter à cause du bruit ou des mouvements brusques et commencent à adopter des positions corporelles qui révèlent leur peur. Les chiots qui ne sont pas socialisés n’apprennent pas à faire la différence entre les choses réellement dangereuses et celles qui ne le sont pas. Ces chiots sont plus sujets à avoir peur des bruits, des gens ou des objets inconnus. Une socialisation adéquate pendant cette période est vitale pour développer la tolérance des chiens face aux gens et aux animaux étrangers et à éliminer leur peur face à des environnements ou des situations nouvelles.

dogpark

 

Les propriétaires de chiens doivent apprendre à sociabiliser correctement leurs animaux. Emmener son chiot dans un parc le laisser en liberté avec d’autres chiens n’est pas nécessairement une socialisation. Une socialisation adéquate signifie exposer l’animal à de nouveaux stimulus sans lui faire peur et en faisant de ces expériences des moments positifs et amusants. De nombreux propriétaires forcent leurs chiens à interagir alors qu’ils montrent des signes de peur. Ces interactions forcées finissent par convaincre le chien que ces situations sont particulièrement terrifiantes et il les évitera dans le futur.

Des cours d’entraînement pour chiots bien préparés et réalisés sont la meilleure manière d’exposer le chien à des personnes, autres chiens et situations nouvelles. Dans un cours efficace et bien préparé, le chiot sera mis en contact avec des enfants, des personnes en uniformes et avec des chapeaux, des chaises roulantes, des parapluies et autres objets et situations que le chiot ne connaitra jamais en restant à la maison.

Il existe beaucoup d’endroits qui réalisent ces cours, qui en plus d’apprendre aux chiots à ne pas avoir peur, leur enseignent des normes de conduite et de comportement basiques.

Fausse idée nº2 : “Les maîtres extravagants ont des animaux extravagants”

Tout le monde pense que les chiens ont généralement le même genre de comportement que leurs maîtres. Et pourtant, des études montrent que les personnalités qui pourraient contribuer à créer des problèmes de comportement chez leurs animaux ont des animaux plutôt tranquilles. Ces études prouvent également que la conduite et les problèmes de comportement ont une forte influence génétique.

DogTrainingTips1-199x300Il est vrai que l’environnement et les expériences ont une part de responsabilité dans le comportement du chien, mais il ne s’agit que très rarement de la seule cause des problèmes de conduite. De plus, attribuer au maître les problèmes de comportement de son chien est une erreur dans la majeure partie des cas. Il est très rare que les maîtres élèvent mal leur chiens intentionnellement, ne leur apportent pas la discipline nécessaire et ne leur mettent pas les obstacles que tout animal social a besoin, ce qui pourrait au final avoir comme conséquence des problèmes de comportement et de dominance. Ces problèmes de dominance ne proviennent généralement pas de la personnalité psychologique du maître, mais d’une mauvaise éducation.

Dans l’article suivant nous analyserons d’autres idées reçues sur le comportement canin.

Vous avez aimé notre article ? N’hésitez pas à le partager avec vos proches !

www.theyellowpet.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>